coteaux secs à orchidées

Les coteaux secs à orchidées
 
Les coteaux secs présentent différents types de végétation Parmi eux, les pelouses sèches constituent le milieu le plus intéressant
 
On les trouve en mosaïque avec notamment des landes à genévrier, des fourrés et des boisements.
Les coteaux ne présentent souvent plus l’aspect qu’ils pouvaient encore montrer il y a quelques dizaines d’années, alors que l’agriculture extensive imprégnait l’ensemble des paysages.  
 
Depuis très longtemps, ces milieux ont été utilisés pour la culture (vigne) ou le pastoralisme. Mais la modernisation et l’intensification des pratiques agricoles ont conduit à l’abandon progressif de l’exploitation des coteaux secs durant le XXème siècle. C’est pourquoi on peut dans de nombreuses régions de France remarquer le fort taux de boisement de ces reliefs, abandonnés à la dynamique naturelle.
 
 
 
Les orchidéesLes coteaux secs à orchidées
 
Les coteaux secs présentent différents types de végétation Parmi eux, les pelouses sèches constituent le milieu le plus intéressant
 
On les trouve en mosaïque avec notamment des landes à genévrier, des fourrés et des boisements.
Les coteaux ne présentent souvent plus l’aspect qu’ils pouvaient encore montrer il y a quelques dizaines d’années, alors que l’agriculture extensive imprégnait l’ensemble des paysages.  
 
Depuis très longtemps, ces milieux ont été utilisés pour la culture (vigne) ou le pastoralisme. Mais la modernisation et l’intensification des pratiques agricoles ont conduit à l’abandon progressif de l’exploitation des coteaux secs durant le XXème siècle. C’est pourquoi on peut dans de nombreuses régions de France remarquer le fort taux de boisement de ces reliefs, abandonnés à la dynamique naturelle.
 
 
 
Les orchidées

 

Les coteaux secs à orchidées

 

Les coteaux secs présentent différents types de végétation

Parmi eux, les pelouses sèches constituent le milieu le plus intéressant

 
 
On les trouve en mosaïque avec notamment des landes à genévrier, des fourrés et des boisements.
Les coteaux ne présentent souvent plus l’aspect qu’ils pouvaient encore montrer il y a quelques dizaines d’années, alors que l’agriculture extensive imprégnait l’ensemble des paysages.  
 
Depuis très longtemps, ces milieux ont été utilisés pour la culture (vigne) ou le pastoralisme. Mais la modernisation et l’intensification des pratiques agricoles ont conduit à l’abandon progressif de l’exploitation des coteaux secs durant le XXème siècle. C’est pourquoi on peut dans de nombreuses régions de France remarquer le fort taux de boisement de ces reliefs, abandonnés à la dynamique naturelle.
 

Les orchidées

 
 
Les plantes les plus emblématiques des coteaux sont sans nul doute les orchidées. Une grande majorité d'entre elles y trouvent en effet leurs conditions optimales de développement, à savoir notamment des terrains pauvres et calcaires, soumis à un fort ensoleillement.

Articles récents :

Deux salariés de l’antenne Pays-Basque/Landes ont passé une journée au laboratoire de la...
Le 28 Octobre 2017 à Mussidan (24), les Présidentes du CEN Aquitaine et du CEN Limousin...
Le 19 Octobre 2017, 32 élèves en BTS GPN au Lycée agricole de Saint-Pée-sur-Nivelle ont...